Depuis mon arrivée à Brighton, je n'ai pas eu tellement de temps pour moi, ni pour écrire sur ce blogue... j'en suis sincèrement désolée! Bientôt, tout rentrera (je l'espère!) dans l'ordre et je pourrai me consacrer aux choses importantes: cuisiner, travailler à ma recherche de doctorat, visiter des boutiques et restaurants végétariens et écolos...

Voici quand même quelques trucs que j'ai le goût de vous raconter, par rapport à ce que je découvre ici.

D'abord, j'adoooore tout simplement le lait de soya AlPro. Il est excellent, j'en bois comme je n'ai jamais bu de lait (de soya, de vache, etc.) et j'adore. Il se trouve presque partout (seulement en petites quantités sur le campus de l'Université Sussex, mais en format 1 litre en épicerie)... Leur site web indique plusieurs pays européens, mais rien en Amérique du Nord... je vais définitivement devoir enquêter sur la question à mon retour en décembre. Sinon, bien j'aurais encore 6-8 mois avant de retourner au Québec pour faire du lobby auprès de la compagnie, ici... hahaha.

Je suis aussi passée en face du restaurant Terre à Terre, lors d'une escapade à Brighton, dans les Lanes... Bon, je n'ai pu m'y arrêter pour un repas, considérant que j'étais avec mes colocataires qui sont tout.. sauf végétariens. Un coup d'oeil à leur menu en ligne suffit pour donner l'eau à la bouche! Définitivement, je dois me trouver un-e partenaire pour découvrir cet endroit... Les prix semblent raisonnables (de toute manière, il ne faut pas se leurrer: nous sommes en Angleterre! Ayoye!). Enfin, tout ça pour dire que vous pouvez compter sur moi... 71, East Street, j'arrive (... bientôt)!

Je vous avais peut-être déjà dit que je demeure avec 4 colocataires, soit une Dominicaine, deux Indiens et un Nigérian. Bien souvent, nous cuisinons ensemble, surtout l'un des Indiens, la Dominicaine et moi... l'occasion parfaite pour découvrir des saveurs et des recettes d'ailleurs! Mes quelques lectrices et lecteurs fidèles se souviendront que j'adore la cuisine indienne: je suis donc vraiment servie, ici! J'apprends des recettes (dont une version améliorée de mon aloo gobi), des techniques, des épices (dont la poudre d'asafoetida, que je ne connaissais pas et dont j'ignore toujours le nom français...!?)... Que de découvertes! Je dois prendre soin de tout mémoriser, tout noter, pour être en mesure de reproduire ça quand on ne vivra plus ensemble. D'ailleurs, il souligne présentement le Navratri, une célébration de neuf jours durant lesquels il doit s'abstenir de manger de la viande et des oeufs. Il semble trouver ça un peu difficile, mais je pense que ça l'encourage de cuisiner à deux des repas végétariens (et oui! j'avoue! j'en profite pour découvrir une tonne de trucs... il est même surpris que je mange "indien" si souvent...).

Sinon, je suis bien impressionnée par l'habitude des Anglais d'identifier tout ce qui convient aux régimes végétariens par un V vert sur le contenant, à l'épicerie. Comme je l'ai précédemment mentionné par rapport au fromage, ce n'est pas une habitude au Québec, et pourtant, il serait grand temps! J'admire donc les petits V sur tout ce que j'achète... céréales, confiture, lait de soya, mayonaise, pâtes alimentaires, beurre, fromage, protéine de soya, tofu, etc... Mais bon, le "V" n'est pas synonyme de santé, là. J'ai vu bien du "junk food" identifi végétarien, et pourtant...

Ah! Et dernier truc avant d'aller me coucher: je pense que j'ai la résidence universitaire la mieux située sur le campus! Bon, elle est à l'autre bout de tout, ce qui est nul quand il pleut (et on sait bien qu'il pleut souvent dans ce pays!), mais, et c'est là ce qui est palpitant, elle est à quelques pas seulement d'un grand jardin communautaire (je suis toujours à la recherche des personnes responsables afin de m'y impliquer.. ah, et du temps, aussi, pour ça) et d'un compost! Bon, mes colocs ne sont pas encore bien bien familiers avec le recyclage (ils me trouvent un peu folle avec ma lecture constante de ce qui se recycle ou non, ici), alors je ne sais pas ce qu'ils vont dire quand je vais leur parler du compost, mais on verra.

Vraiment, je commence à m'y plaire, ici. Un an? Deux ans? Plusieurs années? Pour l'instant, tout est incertain... sauf que j'aime ce que je découvre.