Lors de mon retour à la maison, aujourd'hui, je suis passée au Marché By, à Ottawa. C'est l'un des endroits que je préfère, notamment parce que ça déborde de gens intéressants, de choses à voir, à goûter, à toucher.... mais aussi particulièrement parce que c'est un endroit pour acheter des fruits et légumes produits localement (de l'Outaouais et l'Est ontarien, surtout). Bien sûr, avec l'hiver qui arrive à nos portes, les choix risquent d'être restreints: durant cette saison, c'est surtout du sirop d'érable (et autres sucreries dérivées) qu'on y trouve, des décorations pour Noël, du bois de chauffage et de l'artisanat. Mais il nous reste encore plusieurs belles semaines avant d'avoir à se résigner à consommer des légumes fades achetés au super marché. (Remarquez qu'il existe toujours l'alternative du Fresh Fruit Company, situé au 51 rue York, en plein coeur du marché by)

Lorsque j'y achète des fruits et légumes, il y a un truc qui est imbattable: le contact avec les fermier-e-s. Bon, certes, les gens qui y travaillent ne sont pas tous des fermier-e-s. Mais chose certaine: ils connaissent ce qu'ils vendent et pas à peu près! J'apprécie les conseils qu'ils me donnent (comment on fait pour choisir un bon navet? "il faut s'assurer qu'il soit bien dur"... je fais quoi avec mes poivrons qui sont fatigués? "lorsque les poivrons ont eu chaud, il faut les tremper quelques minutes dans de l'eau glacée") et leur humour. En plus, ce n'est pas rare qu'on offre de bonnes deals aux clients sympa (eh oui, je m'auto-proclame cliente-sympa). Mardi dernier, c'est deux gros brocolis pour 0,75$ (le prix à l'unité qui prévaut cette semaine) que j'ai reçu, après m'être fait avoir par une blague d'un marchand...  voilà quelques semaines, lorsque je magasinais pour des légumes afin de préparer ma fameuse sauce à spaghetti, j'ai reçu 16 poivrons pour... 5.00$ (le prix qui était alors fixé pour 12)! Bon, je ne vous dis pas qu'il faut y magasiner dans l'espoir d'avoir plus que la quantité habituelle... seulement, je trouve que de petites surprises comme ça, accompagné de la bonne humeur des commerçants et de la fraîcheur des aliments sont une combinaison gagnante. Personnellement, j'y effectue (presque) toujours mes achats de fruits et légumes.

Petit conseil, par contre: évitez de vous y rendre en après-midi, la fin de semaine. J'ai l'impression que la région d'Ottawa-Gatineau au complet s'y donne rendez-vous, c'est infernal! Non seulement il faut procéder à vitesse de tortue, mais en plus, les commerçants sont tellement débordés qu'il est impossible d'avoir ce petit contact spécial avec eux, qui rend l'expérience si agréable. La matinée de la fin de semaine est à mon avis un bon moment, tout comme les jours de semaine (il ne faut pas arriver trop tard: les fermier-e-s plient boutique vers 17h00, après une longue journée de travail).

Qu'en est-il de l'alimentation biologique? Malheureusement, la plupart des commerçants n'affichent pas une production biologique. Selon mon souvenir, seulement un kiosque prétendait avoir des fruits et légumes biologiques (mais je n'ai pas vérifié la certification, il faudrait voir).

À ce temps-ci de l'année, quelques fruits et légumes sont à mon avis incontournables. D'abord, il y a les fameuses pommes. Je viens d'acheter un panier de pommes "Empire" pour la modique somme de 3,00$ et elles sont tout simplement d-é-l-i-c-i-eu-s-e-s! Arrivant à maturité à la fin-septembre et aussi appelées "pommes tardives", les pommes Empires sont présentement sucrées (mais pas trop...) et elles se mangent comme rien.

Mes autres achats de la semaine comportent les légumes suivants: patate sucrée (aussi appelée patate douce -  personnellement, je les aime plutôt petites), navet (c'est ce légume qui est bon lorsqu'il est "dur"), oignons rouges (ils ont un goût plus prononcé que les oignons jaunes), tomates (elles sont encore vraiment bonnes), poivrons (ils sont moins bons que pendant l'été, mais leur prix est encore raisonnable et ils ne sont pas trop fatigués), brocoli (comme mentionné ci-haut), laitue romaine (qui commence à être un peu dispendieuse, mais encore raisonnable, à 1,00$ l'unité...) et des courgettes (aussi appelées zucchinis). La saison prête vraiment à l'achat des fameux légumes-racines (patate douce, pommes de terres, carottes,  navet, panais, betterave), des courges de toutes sortes (spaghetti, potiron, musquée, courgette, citrouille, et autres) et de l'ail d'hiver (aussi appelé "ail nouveau", qu'on achète tressé... personnellement, 6,50$ m'ont permis d'obtenir 12 têtes d'ail sur ma tresse...).

Tous ces légumes racines sont réconfortants, à ce temps-ci de l'année. Une copine à moi, Mimi, les rassemble d'ailleurs tous dans un plat pour créer un accompagnement superbe à ses repas. Je tâcherai de lui demander sa recette pour la partager avec vous...